Test du vélo électrique Stealth F-37 : mi VTT de descente. Moitié motocross. Tout le plaisir

Conçus et fabriqués dans les contrées sauvages de l'Oz, ces monstres de piste à l'allure méchante reprennent les éléments de style (et les composants) des vélos de montagne et des motos. (crédit d'image: The Gear Loop)
Le Stealth F-37, testé ici, est le dernier modèle 2022 et est équipé d'un puissant moteur de 2 000 W qui se trouve dans la roue arrière. (crédit d'image: The Gear Loop)
Elle est actionnée par un accélérateur à poignée tournante situé sur le guidon et les procédures sont arrêtées brusquement par des freins à disque hydrauliques de type motocross. (crédit d'image: The Gear Loop)
Ajoutez à cela une fourche monstrueuse à débattement de 180 mm à l'avant et un ressort arrière réglable tout aussi énorme, et vous obtenez une configuration qui vous permettra d'arpenter les sentiers avec plaisir. (crédit d'image: The Gear Loop)
Oh, avons-nous aussi mentionné qu'il peut atteindre presque 40 mph ? Oui, c'est grossier. (crédit d'image: The Gear Loop)
Nous serons les premiers à admettre que le style de la Stealth F-37, et de toutes les motos Stealth d'ailleurs, est un goût acquis. (crédit d'image: The Gear Loop)
Les batteries sont cachées dans une boîte en tôle rivetée et boulonnée au châssis. Elle a l'air de la boîte noire d'un avion. (crédit d'image: The Gear Loop)
Il est indéniable que la Stealth F-37 est très amusante à piloter, mais elle est également très chère et les aspects légaux de sa conduite pourraient s'avérer délicats. (crédit d'image: The Gear Loop)
#}